AccueilAccueil  WidgetsWidgets  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Manuel Technique n°2 : Quanta et Nanites


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunarfang Einzbern

~ Survivant Herelior ~ Chef Downtrodden ~

avatar

~ Survivant Herelior ~ Chef Downtrodden ~


Messages : 51
Date d'inscription : 09/04/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau: 0
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)
Pouvoir: Non Défini

MessageSujet: Manuel Technique n°2 : Quanta et Nanites   Mer 5 Oct - 9:43

Cybernia, le plus vaste empire technologique d'Argän. La seule civilisation à s'être entièrement basée sur un progrès constant, sur une courbe d'innovation exponentielle, afin de surpasser tous les autres peuples sur le domaine intellectuel et logistique. Une chose est sûre, ils ont réussi. Et pourtant, ils continuent. Malgré cela, les Cybernians restent humains, et beaucoup se demandent quelles sont ces merveilles technologiques qui font la spécificité de cet empire technologique.



I| Origines



La fondation de Cybernia et le début de l'essor de sa technologie date d'il y a environ six siècles, sur le calendrier solaire. La naissance véritable de cette organisation gigantesque est toute résumée dans un seul évènement, appelé "L'Avènement". Autrement dit, le décollage de la cité flottante de Cybernia, aujourd'hui capitale de l'empire. Comment tel prodige s'est produit ? Quels sont aujourd'hui les techniques utilisées à Cybernia ? Il y a beaucoup à dire sur un empire aussi jeune et pourtant aussi performant, sur tous les domaines. Ou presque.
Déjà, l'envol de Cybernia n'aurait pu être possible sans l'intervention de Lunarfang Einzbern, qui pour d'obscurs motifs, quitta pendant quelques années les Downtrodden afin d'aider cybernia à la construction de la cité, qui flotte dans les airs grâce à un énorme Noyau de Kynesilapsis. Après la greffe de cet énorme morceau de minerai , il rentra chez lui, comme s'il n'avait rien fait pour aider la cité. Toute la technlogie cybernianne ne repose pas sur le kynesilapsis, et heureusement, car seuls les Herelior, une race aujourd'hui presque disparue, peuvent forger ce métal. Mais ils sont les premiers à s'être intéressés au monde microscopique, à l'infiniment petit. Travaillant sur les liens entre les plus petites particules composant la matière, ils ont vite fini par dénouer ces lacets qui retenaient prisonnier entre eux les atomes, et c'est à partir de là que leur stupéfiante évolution commença.

II| Fonctionnement



La technologie cybernianne est surtout basée sur l'intelligence de micro-robots, les nanites. Ces minuscules bouts de métal, invisibles à l'oeil nu, sont pourtant présents partout dans la cité. A tel point que l'air en est infesté, mais il est impossible de les détecter. Ils ne sont programmés que dans un seul but : Transformation. Ils ne se transforment pas, mais en groupe, transforment la matière. Et c'est là que Cybernia est souveraine de tout en terme de technologie. Ces nanites peuvent détruire des liens entre atomes, en nouer de nouveaux, et échanger les places de protons, neutrons, électrons et quarks dans le simple but de transformer un atome en un autre. Et le plus stupéfiant là dedans, c'est leur rapidité d'action. On peut en avoir une preuve directe dans la médecine réparatrice Cybernianne, qui permet de reconstituer en quelques secondes des os broyés, ou même des parcelles entières de chair détruite.

Un autre domaine de recherche Cybernian, l'accélération de particules. Ils ont découvert qu'en donnant une vitesse très supérieure à celle qu'aucun être pouvait atteindre en ce monde à des particules, ils pouvaient générer une source d'énergie monstrueuse, suffisamment pour détruire la cité en cas de problème. C'est en grande partie sur cette technique que se base l'armement cybernian, mais aussi beaucoup de leurs moyens de transports.

L'électricité et les forces électromagnétiques sont aussi au rendez vous pour Cybernia, qui utilise ces énergies sans modération pour fournir la ville et la Technolande en énergie, en construisant de gigantesque accélérateurs de particules. Bourrés d'électrons, de forme circulaire, ils génèrent une force électromagnétique phénoménale, contrôlée par les techniciens cybernians, qui la condensent et la conservent pour diverses utilisations. Le plus gros accélérateur de particule se trouve dans le coeur même de la cité flottante, et il lui sert à générer un énorme champ de force anti-intrusion. Les ondes électromagnétiques, contrôlées et envoyées à distance d'un rayon de 1km environ à partir du bord de la cité, sont analysées en permanence par des capteurs. Dès qu'une perturbation quelconque, notamment les propres perturbations électromagnétiques générées par le métabolisme humain, survient près du champ, elle est automatiquement détectée comme étant une menace. Ca permet, en même pas quelques secondes, d'activer les forces d'auto défense, qui se chargeront d'éradiquer la menace.

Un autre aspect récemment développé à Cybernia et dans la technolande, c'est l'anti-gravité. Le problème de cette technologie dans la théorie c'est la quantité d'énergie nécessaire pour générer une force suffisante afin de repousser la force gravitationnelle. Après plusieurs tests dans la Technolande, il s'est avéré qu'effectivement, l'énergie à concentrer en un seul point était tellement monumentale que même la force générée par l'Accélérateur Traxx-320 (Accélérateur de particules Cybernian) était loin d'être suffisante pour soulever un objet d'à peine un mètre cube. Après plusieurs recherches, on s'est cependant aperçu qu'une particule, présente dans l'atmosphère, le graviton, était capable d'attirer d'autres particules à lui quand sa charge était égale à + (positive). Quelques travaux ont permis de rendre cette particule égale à - (négative), ce qui eut l'effet escompté. En charge négative, le graviton repousse les particules. Ainsi, concentré en forte quantité dans un objet (de préférence métallique, notamment dans le noctum, qui emmagasine très bien ces particules), cet objet se soulevait du sol. Accompagné par des propulseurs relativement normaux, fonctionnant à impulsion ou à combustion, l'objet isolé de la gravité pouvait atteindre avec des réacteurs de puissance normale des pointes de vitesse effrayantes. Ainsi est née la technologie Gravitas à Cybernia.

Pour finir, la Division Quantique Synchronisée. C'est sûrement la technique développée à cybernia le plus récemment, et mis en place au service des civils il y a à peine quelques années. Comment cela fonctionne ? C'est simple. Les propriétés quantiques des particules font que si l'on relie toutes les particules d'un objet, par exemple un aimant, et qu'on exerce une brusque scission dessus, les particules jumelles entre en résonnance. C'est le phénomène de Division, et de Synchronisation. Ainsi, peu importe la distance à laquelle sont situées ces particules séparées, ce qui arrive à l'une arrive forcément à l'autre. Donc si l'on détruit une particule jumelle, l'autre s'auto-détruira aussi selon le même processus. Grâce à cette étonnante propriété, les Chercheurs Cybernians ont pu mettre au point les premiers téléporteurs, qui ne propulsent pas de corps dématérialisés à grande vitesse, à cause du trop grand risque de dénaturation et de collisions des particules. Le développement concret de cette technique est expliqué au chapitre suivant, qui d'ailleurs arrive dans l'immédiat.

III|Développement



Toutes ces techniques sont bien belles, mais inutiles si elles n'ont pas d'application concrètes dans la vie Cybernianne. Or, chacune de ces technologies révolutionnaires ont été exploitées au maximum, et les chercheurs les plus zélés cherchent toujours de nouvelles façons de combiner/fusionner/mélanger les techniques pour en obtenir de nouvelles.

Tout d'abord, dans la vie civile. Les ondes électromagnétiques et l'électricité ont permis aux civils d'accéder à un grand confort, sans pour autant qu'ils aient à dépenser beaucoup d'argent. Lampes électriques, ordinateurs, communications instantanées sur toute la surface du Globe, les cybernians ont réussi de vrais miracles. Curieusement cette avancée dans le domaine de la communication n'a pas suscité l'avancement des publicités ou leur propagation, comme on aurait pu s'y attendre. L'Empire Technologique de Cybernia étant presque exclusivement construit sur un mélange de puissance militaire, avancée intellectuelle et éclate absolue, la consommation n'est qu'un moyen de survivre, pas de vivre.
La DQS (Division Quantique Synchronisée) sert beaucoup aussi, puisque grâce aux téléporteurs de masse mis en place par la commuanuté scientifique impériale, on peut se déplacer comme l'on veut entre les différents quartiers de cybernia et la Technolande, tout ceci de façon instantanée. Les téléporteurs, faits de noctum quatiques jumelés, absorbent les particules d'un corps, qui est ensuite reproduit entre deux coupures de courant au téléporteur de destination. Un procédé très complexe dans la pratique, mais qui s'utilise désormais dans la vie de tous les jours sans que personne ne se pose de questions.
Beaucoup de véhicules fonctionnent aussi grâce aux réacteurs G-X (Gravitas), ce qui permet un transport rapide dans les villes, ou le florissement du Glorias, le sport national Cybernian.

Ensuite, la technologie principale développée pour les armements. Basée sur l'accélération de particules à haute densité, elle a permis de créer des armes simples, mais violentes. Dans un revolver par exemple, un projectile de métal accéléré brusquement jaillit de l'arme à une vitesse bien supérieure à celle d'une balle lambda, et le métal à semi fondu par l'accélération brutale fait plus de dégâts. On trouve aussi tout un pannel d'armes à plasma, ions ,et impulsions électromagnétiques, pour le plus grand plaisirs des fanatiques d'armes.
La technologie à base de graviton a permis aussi le développement d'armes aériennes qui projettent ce que l'on appelle des "rayons lourds". Ces faisceaux d'énergie, remplis de gravitons hautement concentrés en énergie négative, traversent un projectile sans lui faire de dégâts la plupart du temps. Cependant, l'explosion des gravitons à l'intérieur même de la cible provoque un changement de charge des particules, et donc un tel développement de la gravité interne de l'objet, qu'il implose et s'effondre sur lui même.

Les nanites eux, servent à pratiquement tout. Construction automatisée et intelligente, création de robots à l'intelligence optimale, chirurgie reconstructrice, substitution nerveuse... vous en aurez de plus amples explications à travers les exemples qui vont suivre. Les nanites ont permis le développement d'un système d'alimentation à énergie infinie. Généralement placés dans un circuit de ventilation, les nanites absorbent les molécules qui passent par le circuit. Après la désolidarisation des atomes composant les molécules, les robots s'affairent à détruire leur structure même, ne conservant que leurs électrons. Suite à ça, ils les envoient dans la base du système d'alimentation, qui s'occupera de fournir en électricité tout le système. Ces nanites sont des nanites à électron-synthèse (NES).

IV|Exemples



Parmi toutes les applications possibles aux techniques cyberniannes, vous verrez ici celles qu'on voit le plus, que ce soit à la capitale ou dans les immenses agglomérations de la Technolande. Ceci étant dit, cela ne veut pas dire que n'importe qui y a accès. Mais trêve de bavardages, et regardez ^plutôt :

Arsenal


Armes à Feu :

DEVA:
 

Plasma-ION:
 

Robotique de Sécurité

Cyborg S-P:
 

Tourelles X:
 

Arsenal High-Tech de Pointe

Armor Zwei:
 

Nanorga:
 

Véhicules Cybernians


Véhicules Civils

GPX:
 

Moto H-GRAV:
 

Grav.1:
 

Equipement de déplacement Militaire

Chasseur ION:
 

Gravitron:
 

Technologies Diverses

Medecine : Prothèse Armée:
 

Médecine : Prothèse Civile:
 

Défense : Balises Anti-Magies:
 
Revenir en haut Aller en bas


http://derniere-prophetie.forumgratuit.org


 

Manuel Technique n°2 : Quanta et Nanites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Avant toute chose
 :: L'Encyclopédie
-